lundi 28 septembre 2015

La société change !

Nous vivons une période de grande mutation, tout le monde s’en rend bien compte.
Dans le secteur industriel déjà, la production ne s’effectue plus du tout de la même manière.
Le tri du charbon, hier manuel à Montceau-les-Mines, nécessitait une main d’œuvre laborieuse et nombreuse. Avec la création du Lavoir à charbon des Chavannes en 1923, toujours à Montceau-les-Mines, l’opération s’est mécanisée avec un rendement naturellement plus conséquent qui nécessitait moins de personnel.
Mais, à l’instar des Établissements Lambiotte à Prémery et de nombreuses autres entreprises industrielles, ledit Lavoir à fini par ne plus être rentable et son activité a disparu à l’aune de ce troisième millénaire.
Les méthodes de fabrication ont considérablement évolué, pour une part importante celles-ci se sont dématérialisées, parfois délocalisées, et cela n’échappe à personne. Mécanisation, robotisation, rationalisation numérique…, engendrent comme conséquence, pour quelques nouveaux emplois créés, une suppression de beaucoup d'autres, souvent peu qualifiés, et ceci à tout jamais.

Néanmoins, les personnes maîtrisant une compétence dans un secteur porteur devront sans doute, à un moment ou à un autre, accepter aussi de partager leur temps de travail, toujours à cause de ces gains de productivité, mais également en raison d’une formation mieux assurée et plus nombreuse. Pour les autres, sachant que l’Économie actuelle repose essentiellement sur un marché de large consommation, il va donc bien falloir, sous peine de gripper la machine, accepter comme norme de plus ou moins « subventionner » toute une population d’inactifs ou, plus à proprement parler de non-productifs, comme des jeunes en longue formation, des personnes bénéficiant de stage, de retraite, ou autre pension...

Images-Mémoire
Septembre et octobre 2015 – Exposition au Conseil Départemental de la Nièvre

Vernissage jeudi 8 Octobre à 18h.



dimanche 27 septembre 2015