samedi 10 janvier 2015

Jules Garnier peintre


 Jules Garnier, peintre et illustrateur, considéré comme "pompier", est né à Paris le 22 janvier 1847, puis décédé à Paris le 25 décembre 1889.
Ne pas confondre avec son célèbre homonyme, l'architecte de l'Opéra de Paris, Jean Louis Charles Garnier, né à Paris le 6 novembre 1825 et mort dans la même ville le 3 août 1898. Ou encore avec Tony Garnier, né le 13 août 1869 à Lyon et mort le 19 janvier 1948 à Roquefort-la-Bédoule, architecte et l'un des tout premiers urbanistes français.

Jules Garnier 1873 - Ce tableau semble bien représentatif du goût qui s'annonce pour la représentation de la nudité ostentatoire. Ici, il ne s'agit pas de la Vénus de Cabanel mais la pose est tout autant langoureuse.
L'artiste joue sur les contrastes et pense mettre en valeur le beau corps blanc de l'européenne par opposition à la présence des indiens à la peau noire.
Scène incongrue : Que fait-elle, que font-ils ici ? L'air nonchalant plus qu'hagard, elle regarde le spectateur, eux - les sauvages - l'observent médusés plus qu'admiratifs. A n'en pas douter, la référence à quelques faits historiques ou mythiques existe bel et bien mais le spectateur d'aujourd'hui - et peut-être aussi celui d'hier - l'ignore. Profanes, nous ne voyons qu'une belle femme allongée qui ne cache rien, pour notre plaisir sûrement et, finalement, que ferions-nous à la place des deux indiens ?
A noter, la calligraphie de la signature bien lisible et de grande taille, usage assez courant à l'époque.




Le pompier subversif !
RABELAIS - PANTAGRUEL et GARGANTUA .
Édition E . BERNARD , Paris en 1897,
Une série d'après les 160 tableaux du peintre Jules GARNIER, pour illustrer les ouvres de RABELAIS.
Ces tableaux furent exposés à Londres en 1890 et furent saisis par la justice Anglaise pour "atteinte à la morale" et condamnés à être brûlés.

To illustrate the works of Rabelais:
Gargantua and Pantagruel Edition E. Bernard, Paris in 1897
From the 160 paintings by Jules Garnier, to illustrate the works of Rabelais.
These paintings were exhibited in London in 1890, they were seized by the British justice "Undermining the moral" and sentenced to be burned.

Les Femmes de William Godward

Les filles, les femmes, il faut mieux leur dire qu’elles sont élégantes, qu’elles sont jolies – les plus belles même – Alors tout ira bien !
Si, d’aventure, leur physique s’éloigne un peu trop d’un idéal généralement admis, il faut alors leur annoncer qu’elles possèdent ce « petit je ne sais quoi », qui les rend tout autant séduisantes.

Ces petits compliments qui ne coûtent rien feront toujours plaisir…




mercredi 7 janvier 2015

Dossier de presse

Marc VERAT - Images - 2010 -2014
Donneuses d’eau




Panneaux Decaux


L’Affiche s’affiche


Marc VERAT


2012 – 1974 photo Michel Philipppart


Marc VERAT - Autoportrait - La Plata, Argentine 1975

Itinéraire
1968 -1974
Etudes aux Beaux-Arts de Reims et Besançon.
Janvier 1974
Première exposition personnelle - Nevers.
1975-1976
Inscription aux Beaux-Arts de La Plata (Argentine)
1977-1979
Peintre professionnel - WIP SA, 40 Champs Elysées-Paris.
Octobre 1980
Exposition Galerie Art Promotion - Dijon.
Novembre 1980
Salon des Artistes Arts & Métiers, Hôtel de Ville - Paris.
Avril 1985
Exposition Galerie Alumine - Paris.
Juin 1985
Exposition Supelec - Jouy-en-Josas.
Décembre l985
Exposition Banque Populaire - Nevers.
Août 1987
Exposition Kreissparkasse (Allemagne).
Décembre 1990
Exposition Galerie Le Puits du Bourg - Nevers.
Juillet 1993
Exposition collective, Biennale de Nevers, Palais Ducal.
Octobre 1994
Exposition "Mise en scène", Galerie du Puits du Bourg.
Mai 1997
Exposition "Courant d'Art", E.S.C. Dijon.
Juin 1997
Exposition collective, Galerie Corianne - Paris.
Octobre 1997
Exposition "Les Hommages", Galerie du Puits du Bourg.
Avril 1999
Exposition "Qu'est-ce que l'art ?", Le Puits du Bourg.
Octobre 2012
Les Donneuses d’eau, Pavillon des Sources, Pougues-les-Eaux
Juillet 2013
Les Nymphes du Parc, Conseil Général de la Nièvre

Marc VERAT
12 rue des Coulons
58320 Pougues-les-Eaux
Marc-Verat@wanadoo.fr



Bords de Loire


La Charité-sur-Loire


Nevers – Rues pittoresques


Vitrines


Sentiers et petits chemins


Ruines romantiques


Passy-les-Tours


Le temps passe !


Publicité


Saint-Honoré-les-Bains


Le Parc Saint-Léger


Le Centre d’art